Fiches pratiques Les avantages de la médiation familiale

Les avantages de la médiation familiale

Qu'elle soit effectuée avant ou après un divorce, la médiation familiale est un dispositif visant à rechercher l'élaboration de solutions consensuelles et personnalisées lors de conflits familiaux. Tout d'abord, elle permet aux participants de maintenir ou rétablir le contact, et de pouvoir ainsi collaborer plus efficacement. Elle leur offre également la possibilité d'exposer et d'épurer leurs points de désaccord. Elle permet enfin la mise en place de mesures adaptées et respectueuses de l'ordre public et de l'intérêt de l'enfant. La médiation familiale présente donc de nombreux avantages, dont les principaux sont détaillés ci-après.

Pacifier la situation et élaborer des solutions personnalisées

Effectuer une médiation familiale permet tout d'abord le plus souvent de pacifier le conflit auquel sont confrontés les participants. En effet, au cours de la médiation, chacun peut exprimer ses revendications et ses besoins, voire ses ressentiments et ses craintes, sans peur d'être jugé. Le médiateur est de plus un professionnel formé aux techniques de résolution amiable des conflits qui saura alors aider les participants à s'écouter l'un l'autre et à passer de l'exposition de leurs griefs à la recherche de solutions.

En général, avoir recours à une médiation permet ainsi aux époux de mettre en place des solutions adaptées à leurs situations, aussi bien personnelles que professionnelles, et tenant compte de leurs besoins et de leurs contraintes. Guidés par le médiateur, les époux peuvent personnaliser les mesures dont ils décident, bien plus que lors d'une procédure judiciaire, et en général bien mieux que s'ils y procédaient seuls.

Divorcez à l'amiable
en 1 mois(1) dès 270€
TTC 
(2)

Plus simple : Un divorce à l'amiable sans juge.

Plus rapide : Un divorce possible en 1 mois(1).

Plus économique : Un divorce dès 270€ TTC payable en 3 fois(2).

Devis gratuit et immédiat
___
Voulez-vous divorcer à l'amiable ?
OUI
NON
Avez-vous des enfants en commun ?
OUI
NON
Avez-vous des biens immobiliers en commun ?
OUI
NON

Mieux gérer l'après-séparation et économiser du temps et de l'argent

Parce qu'elle permet d'épurer les conflits, émotions et éventuelles ranc?urs, et de trouver des solutions acceptées et compatibles avec les attentes et contraintes de chacun, la médiation familiale permet en général de mieux gérer l'après-séparation. En effet, non seulement les mesures mises en place sont perçues comme plus équitables, car issues de la volonté concertée des époux, mais elles sont également plus viables, puisqu'elles ont pris en compte la réalité de leur situation. 

Quand elle est réalisée en amont du divorce, la médiation contribue ainsi en général à pacifier ce dernier et à faire que ses effets, notamment concernant l'autorité parentale, soient bien appliqués et respectés. Lorsque des difficultés surviennent après le divorce, les ex-époux peuvent également recourir à une médiation pour modifier des mesures parfois élaborées dans la hâte et non adaptées à leur nouvelle situation. Si la médiation a un coût, qui varie notamment en fonction de ressources des participants, lorsqu'elle aboutit, elle permet d'éviter le recours à une procédure judiciaire ou d'en accélérer le déroulé, et ainsi d'économiser du temps et des frais conséquents.

Respecter l'ordre public et protéger ses enfants

Le médiateur est un professionnel disposant de compétences juridiques et psychologiques. S'il peut aider les époux à communiquer constructivement et efficacement, il peut ainsi également les renseigner sur leurs droits et ceux de leurs enfants. Le médiateur a en effet connaissance des obligations légales, relatives par exemple au partage, à l'autorité parentale ou à l'intérêt de l'enfant. 

En accompagnant les époux ou ex-époux dans l'élaboration de solutions, il veillera alors à ce que ces dernières respectent bien la loi. Il pourra par exemple leur rappeler qu'il est impossible de renoncer par avance à son autorité parentale ou à demander des pensions alimentaires. De même, en ce qui concerne les enfants mineurs, il s'assurera que les mesures envisagées par leurs parents soient bien réalistes et conformes à leur intérêt.

Bon à savoir : La médiation familiale n'est pas ouverte qu'entre époux ou ex-époux. Ainsi, en présence par exemple d'un conflit entre des parents et des grands-parents au sujet de leur petits-enfants, il pourra tout à fait être envisagé de mettre en place une médiation.

En pratique : Pour obtenir les coordonnés de médiateurs agréés vous pouvez contacter votre Caf, le tribunal de grande instance de votre domicile, ou l'une des associations suivantes : Fenamef (http://www.fenamef.asso.fr) et APMF (www.apmf.fr).

Récapitulatif :

-La médiation familiale permet à ses participants d'apaiser la situation et de mettre en place des mesures personnalisées, consensuelles et viables.

-Les solutions trouvées étant adaptées à la situation de chacun, elles sont en général respectées et évitent ainsi d'avoir à recourir à une procédure judiciaire, ce qui permet alors un gain de temps et d'argent.

-La présence et l'aide du médiateur, professionnel du droit, pendant élaboration des mesures permet de garantir qu'elles respectent bien l'ordre public et les droits des enfants.

A lire aussi :

-La médiation familiale

-5 conseils pour préparer au mieux son divorce

-Avantages du divorce amiable devant notaire